Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de de l'image aux mots
Le blog de de l'image aux mots
Menu
"Freak show"

"Freak show"

"Freak show"


© TomaBw 2009


"Scènes de vie où saigne le vice"

 

Trop souvent bêtes de somme, ils ont une dette envers le sommeil,

Harnachés à la diète en somme pour le réveil de quelques vieilles.

On contemple ces êtres crever pendant que des fous proclament l'éveil,

Marchands de sable empêchant de rêver pour que le corps devienne merveille.

Errants dans les critères, des crétins redictent la critique

Et pour se parfaire, se prolifèrent, créant du toc avec leurs tiques.

L'éthique s'étouffe dans les hémisphères, toute action devenant scénique,

Quant au théâtre du vice se terrent des héros, fils infirmes du tragique.

 

Amaury Quétel

 

 

"Sombre créature"

 

Amoral,

Soumis au vide brutal,

Débarquer en terre étrangère est souvent fatal.

 

Défaillant,

Au comportement déviant,

Rester dans ta bulle ne protègera d'aucun tranchant.

 

Téméraire,

Impossible de s'y soustraire,

Les croyances rendent perméable à l'arbitraire.

 

Déchiré,

Misérable pantin manipulé,

Le profit se fait à l'aulne des esprits torturés.

 

Insane,

A la conscience diaphane,

Les volontés vacillantes se soumettent aux Arcanes.

 

Diabolique,

Accusation au destin tragique,

Pas une âme n'entendra l'écho de vaines suppliques.

 

Maudit,

On te l'avait interdit,

Les imbéciles sont sourds à la sagesse des érudits.

 

Alice Mazuay

 

 

"Monster"

 

Enfermé dans cette cage qui me sert de demeure depuis tant d’années,

Je n’ose me glisser vers l’extérieur pour découvrir ce monde de damné.

Je suis un monstre parmi tant d’autres qui vit terré dans l’obscurité,

Solitude et désespoir sont mes seuls mots d’ordre, cela doit changer.

 

Mon visage détruit reflète le malheur,

Mes mains ne peuvent plus répondre qu’avec rancœur.

Souviens-toi de moi, l’être d’horreur,

Celui qui vit sans yeux, sans cerveau, sans cœur.

 

Je lance un appel à tous mes sosies qui inspire la peur et le dégoût,

Suivez-moi, écoutez-moi, la terre n’est pas faite pour des être tels que nous.

Entrez dans mon royaume chers confrères,

Exposons-nous enfin à la lumière.

 

Surtout, dites-vous bien que là ou mène ce chemin,

Vous n’aurez plus à cacher votre visage et vos mains.

Je cris liberté à tous mes sosie.

Pas un ne me comprend, mais tout le monde rit.

 

Maintenant je vis dans cette folie,

Et personne ne remarque mon anomalie.

 

 

Morgane Parent

 

 

 

"Freak show"

 

Véronique Tarin

texte sélectionné png